Le Brand Content au service de votre visibilité Web !

Dans un monde où les consommateurs sont de plus en plus réfractaires à la publicité traditionnelle, les stratégies de Brand Content fleurissent ! Les stratégies de contenu permettent de créer un lien avec sa cible en fournissant de manière généreuse et gratuite un contenu qualitatif, utile et conforme à l'image de marque que souhaite véhiculer l'entreprise. Seul bémol, les stratégies de marques sont bien souvent focalisées sur un discours branding et cela vous coupe d'une visibilité importante. 

Elaborer vos contenus en fonction du parcours client ! 

Plutôt qu'un discours egocentré sur votre expertise, vos services ou vos produits, interrogez-vous plutôt sur les questions que peuvent se poser vos clients et prospects dans leurs différentes phases d'achat. Que vous le croyez ou non, les règles du jeux ont changées pour développer sa notoriété et elles passent désormais davantage par la production de contenus experts plutôt que par des formats publicitaires ennuyeux et parfois même intrusifs

Dans le jargon professionnel, on parle de « customer journey » ou « parcours client ». Cela signifie que selon l'étape dans lequel votre interlocteur se trouve il se posera des questions différentes et si votre marque est présente tout au long de son parcours il y a fort à parier qu'il finisse par vous solliciter. 

Quand on parle de parcours client, on distingue 6 étapes principales: 

  • l'intéret
  • la recherche
  • le choix
  • l'achat
  • le post achat
  • la recommandation

Pour une stratégie optimale l'entreprise doit être présente à chaque étape du parcours client et pour cela la production et diffusion de contenu sur le web est l'un des moyens les plus efficaces, à condition de respecter certaines règles. 

Optimiser vos contenus, un gage de visibilité

Sur la toile des milliers de contenus fusent tous les jours, les places sont chères sur la première page de résultats Google alors retenez bien les erreurs de rédaction à éviter si vous souhaitez que votre contenu soit optimisé et lu par le plus grand nombre ! 

1- Choisir les mauvais sujets : anticiper les questions de vos interlocuteurs et leurs intentions de recherche. Produisez des contenus qui vont répondre à leurs interrogations. Un contenu qui parle uniquement de votre marque ou de vos produits n'intéressera pas immédiatement votre audience encore en phase de recherche. 

2- Choisir les mauvais mots-clés: Utilisez le même vocabulaire que vos clients pour une meilleure compréhension mais aussi un meilleur référencement.

3- Mauvaise lisibilité : Si vos contenus sont présentés sous forme de blocs de texte, sans image, sans une mise en page aérée utilisant des titres, inter-titres, des sauts de ligne et des listes à puce, ils risquent de ne pas être lus. La lecture sur un écran fatigue vite les yeux, d'autant plus sur mobile, pensez-y et utilisez une typo, une taille de police et une présentation adaptée.

4-Ne pas diffuser vos contenus : Un contenu de qualité est un contenu consommé ! Idéalement, Il doit être partagé, commenté. Pour cela pensez à diffuser vos articles sur les réseaux sociaux, voire même amplifier leur visibilité avec des solutions de native advertising

A vos plumes, prêt, partez ! 

Développer sa notoriété : les méthodes ont changé

Face à une concurrence de plus en plus féroce, le besoin d'accroître sa notoriété n'est plus à prouver. Chaque personne en plus qui entend parler de votre entreprise ou de vos services est un futur client potentiel. Pourtant, les méthodes pour développer sa visibilité et donc son portefeuille clients ont bien changé. Alors que la télévision et la radio régnaient en maître il y a encore quelques années, de nouveaux canaux ont fait leur apparition. C'est notamment le cas d'Internet, qui a amené son lot de nouveautés. Faut-il pour autant tout miser sur le Web ? La réponse dans cet article !

L'achat média n'est pas mort, loin de là !

N'enterrons pas trop vite l'achat média, la radio, la presse et la télévision. Certes, l'écosystème a changé. Mais ce sont toujours des canaux porteurs qui peuvent sensiblement développer votre notoriété et donc votre activité. Toutefois, dans les régions les plus concurrentielles comme la capitale, mieux vaut se faire accompagner par des professionnels. Une agence média à Paris sera à même de vous donner les bons conseils. Sans une connaissance approfondie du secteur, vous risqueriez de dépenser votre budget à tort et à travers. Ce serait dommage !

Le Web, un pilier incontournable pour développer son business

Il faut bien l'avouer, Internet a complètement bouleversé notre rapport à la publicité. Sur les réseaux sociaux, sur les blogs, elle est partout. Pour tirer parti de ce brouhaha permanent, il faut adopter une stratégie mûrement réfléchie et ne pas se lancer à corps perdu.

Commencez par définir vos canaux de prédilection. Le SEO est-il intéressant ? Ou peut-être serait-il plus judicieux de miser une bonne partie de votre budget sur Facebook Ads ? Vous l'aurez compris, la première étape consiste à définir les leviers les plus importants, c'est à dire ceux qui seront le plus rentable. Une fois cette étape franchie, il ne vous reste plus qu'à lancer la machine !

Enfin, gardez à l'esprit que rien n'est magique sur Internet. Il vous faudra du temps pour comprendre les rouages de ce merveilleux outil, mais également pour anticiper les réactions de vos futurs clients. 

Comment optimiser son e-business

Avec plus de 70 milliards de chiffres d’affaires en 2016, le e-commerce représente une sorte d’Eldorado pour tous ceux qui souhaitent développer un commerce en ligne. Néanmoins, les promesses ne sont pas au rendez-vous pour ceux qui se lancent sans définir une véritable stratégie. Aujourd’hui, pour faire ses premiers pas dans le e-business, il est impératif d’être entouré d’experts pour avoir les meilleurs conseils.

Suivre une formation

Quitte à apprendre à faire les choses soi-même, autant se former auprès des meilleurs professionnels. La formation est très importante dans le domaine du e-commerce puisqu’elle permet d’optimiser les compétences de vos ressources humaines. Se faire accompagner par des experts du growth hacking est essentiel et beaucoup d’entre eux proposent des modules de formation adaptés aux objectifs de chacun. Que vous souhaitiez apprendre à gérer votre site web seul, à optimiser votre référencement, communiquer sur les réseaux sociaux ou encore à gérer vos campagnes publicitaires, la formation est une solution rentable à court, moyen et long terme.

Demander un audit de votre site actuel

Vous avez déjà lancé votre site web et vous trouvez que votre ROI n’est pas assez fort. C’est donc le bon moment de faire un point sur la stratégie que vous avez mise en place. Des professionnels vont analyser l’existant au regard de certains critères de fiabilité, observer les pratiques de votre secteur d’activité et mesurer les performances de votre site web. Au regard des résultats, ils pourront vous faire des préconisations très pertinentes.

Demandez du consulting

Quand vous n’êtes pas sûr de vos choix ou que vous souhaitez prendre l’avis d’un expert dans le domaine du e-commerce, vous pouvez toujours avoir recours à des prestations de consulting. À partir de l’audit et du dossier de préconisation, l’expert saura vous conseiller sur les leviers idéaux à actionner pour mettre en œuvre votre stratégie de communication. Spécialiste dans votre domaine, il saura vous indiquer les actions adéquates en fonction de vos objectifs.

Les compétences d’un community manager

Le community manager est en général chargé de la communication externe d’une entreprise dans le domaine du web. Il s’agit d’un métier assez récent qui a profité du succès des réseaux sociaux pour s’imposer comme un élément essentiel d’une stratégie e-marketing. Qu’il soit en agence, en freelance ou intégré dans une entreprise, la tâche du community manager consiste à représenter virtuellement son entreprise, à fidéliser la clientèle et, éventuellement à acquérir de nouveaux clients. Les responsabilités du community manager varient selon l’entreprise pour laquelle il travaille. Néanmoins, il doit avoir certaines compétences pour remplir les différentes missions qui lui sont confiées.

Connaitre les réseaux sociaux

Le principal lieu d’action d’un community manager se trouve sur les réseaux sociaux. Ces derniers offrent des perspectives marketing incommensurables pour les entreprises. C’est l’endroit idéal pour acquérir de la notoriété. Le community manager doit donc maitriser le fonctionnement de ces différents réseaux sociaux. Que ce soit sur Facebook, Twitter, Instagram ou les réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn ou Viadeo, le CM doit connaitre les codes en vigueur pour représenter au mieux son employeur.

Être présent sur les réseaux sociaux est une chose, mais les utiliser à des buts marketing en est une autre. Aussi devra-t-il maitriser les applications, les API et autres fonctionnalités comme les outils publicitaires

Compréhension du mécanisme communautaire

Le community manager aura à gérer une communauté. Il faudra qu’il ait des connaissances dans le mécanisme de fonctionnement de ces dernières ce qui lui permettra d’interagir avec elle. Il aura aussi besoin de trouver des sujets pour animer le débat dans la communauté. L’aspect relationnel est très important dans ce domaine. Le community manager doit être assez proche de sa communauté tout en gardant une relation professionnelle avec cette dernière. Il faudra qu’il connaisse la limite à ne pas dépasser entre vie privée et professionnelle. Il ne doit pas non plus oublier qu’il représente une marque ou une société. Le CM doit pouvoir animer sa communauté, mais aussi savoir intervenir pour mettre certaines choses au clair et/ou jouer au pompier. Le côté service client est aussi un aspect qu’il doit maitriser.

Avoir une culture web

Les réseaux sociaux sont certes importants, mais le CM doit avoir une excellente culture web. Les blogs, les sites internet et les forums de discussion font aussi partie de son champ d’action. Le CM doit s’y connaitre en outils d’analyse et d’optimisation. Il doit aussi maitriser les codes de l’écriture web afin de produire des contenus de qualité.

La rédaction de contenu pour le web

Rédiger du contenu pour le web est un travail qui doit répondre à plusieurs critères, aucune improvisation n’est autorisée pour éviter de se faire pénaliser par les moteurs de recherche et avoir un mauvais référencement. Or, cela peut avoir des conséquences négatives sur le trafic et la visibilité d’un site. Comment alors faire pour bien rédiger vos contenus pour le web ?

L’objectif : atteindre facilement vos cibles

Le travail d’un rédacteur web tourne toujours autour d’une thématique particulière, qu’il s’agisse d’un site e-commerce, d’un blog, d’un site d’entreprise ou autres, il est donc important pour le rédacteur de rédiger selon l’objectif pour atteindre les cibles. Pour cela, l’usage de mots-clés pertinents est donc très important, avec un langage approprié aux profils visés. Une stratégie à partir des objectifs à atteindre est également nécessaire, et les messages à faire passer pour convaincre ou informer les internautes doivent aussi mettre en avant les valeurs des produits. Se rapprocher des lecteurs et l’introduire dans votre contenu attireront aisément leur attention.

Le contenu

Une fois que vous avez discerné et déterminé les objectifs, il faudra passer à la rédaction du contenu qui sera obligatoirement pertinente et de qualité. Il est important de veiller à ce que la lecture soit fluide et compréhensible. Pour ce faire, structurer et hiérarchiser votre contenu sont indispensables. D’ailleurs, cela aura une grande influence sur le positionnement de l’article. Il faut que le lecteur puisse trouver facilement les informations importantes à retenir dans votre contenu clair et simple mais convaincant et suffisamment informatif également.

Le référencement naturel

Un sujet très important pour toutes les entreprises qui souhaitent apparaître dès la première page sur les moteurs de recherche, respecter les consignes pour un bon référencement naturel est un devoir obligatoire des rédacteurs Web. Titres, méta-description, structure du texte et qualité du contenu seront les points-clés à respecter pour un bon positionnement. Ainsi, la visibilité sera meilleure, car n’oubliez pas que presque la moitié des internautes se fient surtout aux sites de la première page des moteurs de recherche.

Le duplicate content

Un ennemi juré des moteurs de recherche, le plagiat est sévèrement sanctionné par ces derniers, qu’il s’agisse de plagiat d’un site à un autre ou sur un même site. Ainsi, il sera radical de rédiger des contenus uniques et originaux.