Le matériel nécessaire pour un designer graphique

Le métier de graphiste nécessite une source d’inspiration très riche en idée. Être un graphiste est déjà une chose, mais avez-vous le bon matériel ? Un graphiste se doit d’avoir le minimum requis pour pouvoir exercer son travail à temps plein.

Le PC : le nécessaire

Bien évidemment, pour travail dans le domaine numérique, il faut avoir un PC.  Pas n’importe quel PC puisqu’en graphique, nous parlons de traitement d’images. Les logiciels de productions d’images seront donc très gourmands en termes de ressources graphiques. MAC ou Windows n’est pas la question vu que chacun possède déjà des logiciels adaptés aux traitements graphiques. Le choix du système d’exploitation est stratégique et ne dépend que de l’utilisateur. Il faut s’en assurer que les configurations respectent le minimum requis par les logiciels, voire même plus performantes. Un ordinateur   avec une forte puissance de calcul fera l’affaire épaulée par une mémoire de 8 Go de RAM.

Le choix de l’écran

Une fois que le système d’exploitation a été choisi, l’écran ne devrait pas être en dessous de tout puisqu’on parle de visuel. L’écran mieux adapté serait les écrans IPS et la taille minimum dépendra de votre budget, mais un écran de 24 pouces ferait bien l’affaire. Les graphistes utilisent parfois 2 voire même 3 écrans durant le traitement. Cela dépendra de votre confort lors du traitement sur plusieurs écrans. Le choix de l’écran peut aussi se faire par son profil colorimétrique puisque nous sommes dans les détails des images. Nous ne pouvons pas tolérer une couleur erronée à cause de l’écran.

Les logiciels 

Que serait un professionnel du graphisme sans les logiciels de traitements d’images ? Même si ce n’est pas obligatoire d’avoir tous les logiciels, un graphiste se doit d’avoir les minimums requis pour au moins aboutir à ses fins. Il n’aura besoin que des logiciels en rapport avec son travail. Adobe est le meilleur ami du designer ou d’un graphiste. Tous les logiciels de ce fournisseur peuvent aider à aboutir à des résultats spectaculaires. Le graphiste n’a qu’à définir son champ de travail et choisir les logiciels adaptés. Mais il existe plusieurs logiciels alternatifs qui peuvent faire l’affaire. Cela dépendra ensuite de votre choix et de vos préférences. Ces logiciels de traitement d’images ou de vidéos sont comme dits à l’avance très gourmands, il faut bien alors choisir son PC bien avant tout.

La tablette graphique et un nuancier

Un graphiste du web a besoin d’une tablette graphique pour retranscrire toutes les vidéos sur l’ordinateur. Ce n’est pas obligatoire, mais peut vraiment être plus utile dans l’activité du graphiste. Pratiquer souvent ce genre d’outil vous permettra d’apprivoiser le métier. Un graphiste a aussi besoin d’un nuancier pour être sûr des rendus colorimétriques de son travail. En plus de l’écran IPS , un nuancier devrait être à la disposition de tout designer pour ne pas être sur une fausse route.

Les principes de base à respecter pour le design graphique

Afin de garantir que l’image est issue d’un ensemble des éléments adaptés dans l’objectif de transmettre un message à des cibles, il existe de grandes règles à respecter par les graphistes. Cela est valable, quel que soit le design graphique concerné par exemple, une couverture d’un document, une publicité, et autres. Donc, voici les éléments de bases nécessaires.

Le contraste

Il est important de savoir que le contraste fait naître de l’espace et représente une différence entre les éléments qui composent votre design. Alors, si vous souhaitez essayer les typographies, il est recommandé de bien connaître les règles du contraste pour que la taille et le poids de vos caractères soient parfaitement équilibrés. Sachez que le principal objectif d’une création est de mettre en évidence les éléments les plus importants. C’est pour cela que le contraste permet d’attirer l’attention des audiences par rapport à l’un des éléments les plus intéressants. Pour obtenir une harmonie visuelle, les informations doivent être lisibles. Notons que trop de contraste peut entraîner la confusion de votre image. Donc, il faut bien l’équilibrer.

L’équilibre et l’alignement

D’une manière générale, l’alignement est  la disposition du texte suivant les colonnes et les marges d’une page. De nos jours, les deux alignements les plus populaires  sont :

  • L’alignement en drapeau à gauche : absence de coupures et espaces égales entre les mots.
  • L’alignement justifié : existence d’une bonne visibilité et séparation franche du texte.

Sachez que l’alignement vous aide à concevoir de visuels plus efficaces parce qu’il met en valeur votre création. En passant, n’oubliez pas aussi que chaque élément ajouté sur votre page devient un poids. Ce dernier peut provenir de la taille, de la couleur des éléments, et autres. Donc pour équilibrer votre affiche, vous devez bien gérer tous ceux-ci.

La répétition du design

En principe, elle joue le même rôle que celle dans la musique c’est-à-dire qu’un visuel renfermant des éléments qui se répètent attire inévitablement l’œil, comme l’uniformité des textes, des couleurs, des formes, et autres. Sachez que si quelques éléments dans votre affiche présentent des critères identiques, vous pouvez dire que vous avez réussi à concevoir un motif et cela est très important pour la suite de votre création. Il est important de savoir que la répétition permet à la fois de renforcer et unifier un design. Notons qu’en ce moment, même les emballages de produits adoptent la tendance des motifs.

Les zones de repos

Dans le domaine de la création graphique, les zones de blanc sont communément appelées zones de repos, car elles donnent l’occasion à l’œil de se reposer afin qu’il puisse poursuivre la lecture et se préparer à la réception de nouvelles informations. Sachez que ses zones sont considérées comme l’un des aspects les plus importants du design. L’existence des espaces vides ou négatifs dans votre création peut améliorer votre visuel et mettre en avant les différentes informations essentielles.

Designer graphique, infographiste: quelle différence ?

Dans le domaine du design graphisme, deux métiers tendent à se confondre. Il s’agit du designer graphique et de l’infographiste. Bien que chacun d’eux intervienne dans le domaine du graphisme, leur formation et leur spécialité sont différentes. Dans la suite de cet article, vous allez justement découvrir la différence entre un designer graphique et un infographiste.